Safari en Inde : quelles destinations choisir ?

L’Inde est particulièrement connue pour ses différents joyaux qui font sa réputation à travers le monde. À l’exemple du Taj Mahal, de Delhi, des palais du Rajasthan, du Kerala, du palais et du lac isolé d’Udaipur, du fort Amber, du désert du Thar… En plus de ces sites hors emblématiques, le pays des maharajas est aussi ouvert au safari.

D’ailleurs, il faut savoir que l’Inde est la seconde plus importante réserve de biodiversité au monde. Ses réserves et ses parcs nationaux couvrent près de 100 000 km² du territoire. Ces sanctuaires de la nature abritent diverses espèces de faunes et flores remarquables. Si vous souhaitez faire un safari en Inde, l’une des destinations suivantes pourrait vous séduire.

Le parc national et sanctuaire faunique de Gir

Dans le sud-ouest de l’Inde, au cœur du Gujarat, vous aurez la chance d’explorer le somptueux parc national et sanctuaire faunique de Gir. Il est surtout connu comme l’un des derniers habitats naturels du lion d’Asie. Il s’agit d’une espèce malheureusement en voie de disparition. Mais il abrite également d’autres espèces animales comme les singes, les gazelles, le sanglier, les cervidés et les oiseaux.

Cette aire protégée est aussi le lieu de vie de nombreuses espèces de fauves comme les chacals, les hyènes, les léopards, les chaus et aussi le Chat rubigineux qui est rare. Avec une superficie de 1 412 km², il a de quoi ravir les amateurs de safari.

Au cœur du parc, les visiteurs pourront emprunter différents sentiers qui mènent à travers des arbres de tous types : le dhak, l’acacia, le jamun, le teck… et aussi des rivières et leurs affluents. Ces richesses feront le bonheur des amoureux de la nature. Et si vous en faites partie, assurez l’organisation d’un voyage en Inde avec des spécialistes afin que le safari se déroule dans les meilleurs des cas.

Le parc national de Jaldapara

Localisé aux contreforts de l’Himalaya oriental, vous pourrez découvrir le parc national de Jaldapara. Il vous réserve une aventure mémorable au cœur de la nature indienne. Il s’agit d’un havre de paix de plus de 216 km² et est constitué d’immenses forêts et prairies. Du fait de sa situation à une certaine altitude, cette aire protégée propose des panoramas singuliers.

En explorant le parc, les visiteurs seront ébahis de voir de près des espèces d’arbres particulières comme celles du Sal et Shishu ainsi que des herbes hautes, des arbustes et des fougères. Les animaux sauvages y sont aussi présents comme les rhinocéros asiatiques à une corne, l’éléphant, le tigre du Bengale Royal, le bison, le cerf, le blaireau ou encore le sambbar.

Pour les amateurs d’ornithologie, le site est aussi l’un des rares endroits en Inde où il est possible d’observer le florican du Bengale. Mis à part cette espèce d’oiseau, on y trouve également le paon, l’aigle à crête, l’aigle de pêche de Pallas…

Le parc national Jim Corbett

En vous rendant encore une fois dans les contreforts de l’Himalaya, notamment dans l’état de l’Utaranchal, vous découvrirez le parc national Jim Corbett. Il est à 6 heures de route de la capitale indienne, Delhi. Avec une superficie de 1 200 km², il fait partie des plus importants parcs du pays. Cet espace protégé est particulièrement connu pour abriter la plus grande densité de tigres de l’Inde.

Pour les découvrir, vous avez le choix de réaliser le safari en jeep ou à dos d’éléphant. Le safari en jeep se déroule souvent du côté de Dhikala Grassland incluant les cerfs axis, les sambars, les éléphants sauvages… Quant au safari à dos d’éléphant, les visiteurs emprunteront le chemin vers la zone de Kandanulla afin d’observer les nombreux tigres du parc. À titre d’information, il est possible de passer plusieurs jours dans le parc. D’ailleurs, une maison d’hôte y est accessible.

Selon les cas, vous pourrez également faire un saut dans le parc national de Simillipal ou dans la réserve de Ranthambore ou encore celle de Sariska. Tout dépendra, cependant, de vos envies et de la durée de votre séjour en Inde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.